En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Activités artistiques

Tous les articles (12)
  • Mais que vont-ils faire avec Labiche ?

    Par VINCENT RAUTUREAU, publié le mardi 6 janvier 2015 15:33 - Mis à jour le mardi 6 janvier 2015 15:33

    Labiche et le vaudeville : pourquoi, diable ?

    Pourquoi ? Tous ceux qui posent la question de savoir ce que nous allons faire cette année sont surpris de ce choix : quoi, vous, vous montez Labiche ? Alors, pourquoi Labiche et le vaudeville ? Parce que Labiche, c'est (aussi) autre chose que ces mises en scène rondes et rassurantes, engoncées dans leurs décors naturalistes bourgeois coquets et douillets, pas dérangeantes parce que jouant le jeu d'un « théâtre de la connivence» , qui dédramatise les situations par le clin d’œil complaisant et le rire léger du « rien n'est grave, mon brave monsieur » ! Le but du jeu n'est pas de rendre intéressant mais plutôt de faire ressortir toute l'acidité de la peinture de la société bourgeoise faite par Labiche. Le texte est drôle, pas tendre.
    Lecture anachronique ? Peut être, pas sûr, qu'importe !

    D'après la note d'intention, article réalisé par Emma,

    responsable du suivi du blog d'e-lyco du groupe CAA mardi 1.

  • Les dates des représentations de la création 2014 de l'option théâtre

    Par DOMINIQUE GREGOIRE, publié le samedi 25 janvier 2014 14:52 - Mis à jour le samedi 25 janvier 2014 14:52

    DesEquilibres

    d'après The Balancing act (Le Numéro d’équilibre) d'Edward Bond

    Saint-Hilaire-de-Riez salle de la Baritaudière Vendredi 25 et samedi 26 avril 21h00

    Noirmoutier salle des Salorges Mercredi 14 mai 20h30 

    Saint-Jean-de-Monts Palais des Congrès Odysséa  Jeudi 15 mai 14h30

    Challans théâtre du Marais  Dimanche 18 mai 15h30 

    Saint-Gilles-Croix-de-Vie salle de la Conserverie Mardi 20 mai  14h30

    Challans lycée François-Truffaut Jeudi 22 et vendredi 23 mai  21h30

    Représentation exceptionnelle "30 ans" : mercredi 28 mai 21h30

     

  • Séjour en résidence pour l'option théâtre et l'atelier régie

    Par DOMINIQUE GREGOIRE, publié le vendredi 20 avril 2012 14:54 - Mis à jour le vendredi 20 avril 2012 14:54
    C'est bientôt le grand départ !
    Toute la troupe, composée des 40 comédiens de l'option théâtre, des 9 régisseurs de l'atelier régie-scénographie et des 6 membres de l'équipe d'encadrement, va effectuer un séjour de formation théâtrale en résidence à La cour de Baisse à Saint-Hilaire-de-Riez.
    Départ le mercredi 25 avril à 13h30 du lycée Truffaut et retour le samedi 28 avril soir à partir de 23h30. Attention : le retour se fait de la Cour de Baisse, il n'y a pas de retour en car jusqu'au lycée comme par le passé. Toute l'équipe est hébergée à la colonie de Saint-Denis.
     
    Deux représentations auront lieu dans ce cadre. Ces deux représentations commencent à 21h00 et sont gratuites.
    Vendredi 27 : générale ouverte au public
    avec discussion avec la troupe après le spectacle
    Samedi 28 : première
     
    Nous remercions au passage la municipalité de Saint-Hilaire-de-Riez pour son soutien.
  • Une représentation supplémentaire de Résumons !

    Par DOMINIQUE GREGOIRE, publié le jeudi 19 avril 2012 11:16 - Mis à jour le jeudi 19 avril 2012 11:16
    Une chance de plus de voir Résumons !
    La répétition générale sera exceptionnellement ouverte au public. L'entrée est gratuite, mais les places limitées. Une discussion avec toute la troupe de Résumons - acteurs, régisseurs, équipe d'encadrement - suivra cette représentation.
    Rendez-vous, donc, le

    vendredi 27 avril

    21 heures

    Saint-Hilaire-de-Riez - Cour de Baisse

    Pour vous y rendre :http://www.sainthilairederiez.fr/module-Contenus-viewpub-tid-1-pid-18-tpl-googlemap.html

  • Le résumé de Résumons...

    Par DOMINIQUE GREGOIRE, publié le lundi 2 avril 2012 20:57 - Mis à jour le lundi 2 avril 2012 21:28

    Résumons

    Cinq livres en une heure de spectacle ! Qui dit mieux ? L’œuvre, donc, d’Alcofribas Nasier alias Seraphin Calobarsy alias François Rabelais, sans chipoter sur la douteuse attribution du dernier opus : Pantagruel, Gargantua, Le Tiers, Le Quart et Le Cinquième livres. Ça commence mal si on veut simplifier.
    Il fallait un fil conducteur. Ce fut Panurge, un garçon sympathique mais menteur, certes polyglotte mais volontiers chapardeur et grand trousseur de jupons, aussi couard que fanfaron. Humain en diable quoi. Il se noue d’une belle et improbable amitié avec Pantagruel, roi et géant (quand ça arrange Rabelais, et nous avec lui), accompagné de toute sa cour. Notre héros se pose une double question : doit-il se marier ? et si oui, sera-t-il cocu ? Il lui faut trouver réponse à ce problème qui le tiraille.
    La joyeuse troupe entame donc une expédition qui va la conduire jusqu’à la Dive Bouteille. Panurge questionne tous les doctes rencontrés en chemin, à savoir : Pantagruel lui-même, les juges Bridoie and Co, Nazdecabre et ses copains sourds-muets, Trouillogan le philosophe. Bien entendu, cette quête est interrompue par de drôles de trublions, comme le vindicatif roi Picrochole ou le marchand de moutons Dindenault. L’agencement des épisodes rabelaisiens est certes quelque peu secoué, voici quoi qu’il en soit nos aventuriers aux portes de la caverne de l’oracle de la Dive Bouteille qui, elle, — Ô miracle ! — leur délivre aussi sec la réponse tant désirée.
    Quelle est-elle ? “Répondez. Courage ! Plaît-il ? J’entends bien : vous n’êtes pas décidés à répondre. Et nous non plus, par notre barbe.” On ne va quand même pas tout vous raconter…
    Sans queue ni tête, cette histoire ? Un truc de fada ? “Voudriez-vous dire, comme, de fait, on peut logicalement l’inférer, que jusqu’ici le monde aurait été fada et que maintenant il serait devenu sage ?” Où est la sagesse, où est la folie…
    Sacré Rabelais ! “Quel homme il fut, nos descendants le chercheront […]. Ils croiront peut¬-être que ce fut un bouffon, un farceur qui attrapait les bons plats à force de bons mots. Non, non, ce n’était pas un bouffon, ni un farceur de carrefour. Mais, avec un génie exquis et pénétrant, il raillait le genre humain et ses désirs insensés et la crédulité de ses espérances.”
    Oui, combien l’Homme est étrange à vouloir connaître l’avenir avant de s’engager dans l’action… Ni les dogmes religieux, ni les saintes paroles politique, juridique, médicale ou philosophique ne donneront jamais d’Unique Vérité Absolue. Pour savoir de quoi la vie est faite, commençons par la vivre, pleinement. Vivre, c’est choisir, c’est risquer, et c’est connaître. Peut-on savoir, a priori, quelles seront les conséquences de nos choix de vie ? Qui pourra nous donner un remède infaillible à nos doutes et à nos peurs ?
    Personne, répond joyeusement Rabelais… Rabelais, le moine, le prêtre, le médecin, le savant, l’ami des philosophes et des plus grands penseurs de son temps, l’homme de lettres et d’action, ce proche des princes mis à l’index plus souvent qu’à son tour, celui qui, gardant sa foi, réussira à se faire détester des ultras de tous bords, aussi bien catholiques que calvinistes…
    Personne, répond cette âme insatiable et pleine de vie ; personne sinon soi-même, fort de son libre arbitre, riche d’une vérité toujours relative et personnelle, à chercher et à réinterroger sans se laisser endoctriner par toutes ces voix qui écrasent de leur trop-plein d’universelles certitudes ; soi-même, avec confiance, avec appétit, mais sans illusions.
    Et Panurge, au fait, marié ou pas marié ? cocu ou pas cocu ?

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs